Le choix du fleuve Zaly est consécutif à sa situation alarmante. La source de Zaly qui porte le nom de la ville de N’Zérékoré est entrain de disparaître si rien n’est fait.
Une situation de dégradation qui inquiète les natifs de N’Zérékoré notamment le patriarche et les autorités de l’environnement d’où le choix de ce site stratégique pour la mise à terre des plants.
Une activité de restauration qui a été rehaussée par la présence du patriarche aux cotés de la délégation du Département de l’Environnement.


En effet, le reboisement de ce site fait suite à la demande du Sotikomo auprès du Ministre Mohamed Oyé GUILAVOGUI, sérieusement préoccupé par l’état actuel du fleuve.
Ce fut donc un ouf de soulagement pour les riverains et la notabilité qui se sont fortement mobilisés en vue de planter des plantes autour du fleuve.

De son coté, le Chef de Département exprimera sa satisfaction pour la disponibilité du doyen des sages d’une part, et d’autre part, il a réitéré son mécontentement à l’égard des occupants illégaux le long du fleuve Zaly. Il a à cette occasion sommé ces occupants illégaux de quitter les lieux dans les prochains jours à défaut ils seront déguerpis par les services compétents.


Avec le Service de Communication: MEEF

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *