Suite au discours « divisionnaire » du président de la République candidat à sa propre succession face à ses militants ce samedi 19 septembre, Aliou Bah président de l’organe provisoire du MoDeL réagit.

À l’évidence, Alpha Condé s’est révélé un ennemi de la cohésion nationale car il ne perd pas une occasion de montrer que son seul projet politique est et demeure l’ethnostrategie. En plus de son incapacité à trouver des solutions à nos multiples problèmes, il a complètement dévalorisé la fonction présidentielle avec des discours irresponsables qui menacent la stabilité de notre pays.

Son régime étant aux abois, il utilise une stratégie de manipulation particulièrement diabolique qui consiste à instaurer la PEUR au sein de la communauté Mandingue en faisant croire que son pouvoir est une protection pour celle-ci et sa chute serait un risque pour ses membres de s’exposer à des représailles et règlements de comptes. C’est pourquoi, après en avoir fait son argument de propulsion politique à l’époque, il fait de nouveau référence aux événements de 1985 en ces termes : “Ce sont ces gens-là qui ont détruit ce pays (…) Ce qui s’est passé après la mort de Sekou Touré, vous n’avez pas oublié ça…”

Alors qui sont “Ces gens-là” ? Pourquoi rappeler maintenant des événements dans lesquels certains de ses nouveaux collaborateurs étaient directement impliqués ? Ne faisait-il pas croire qu’il était opposé aux deux premiers régimes ? Si Alpha Condé avait un minimum de bonne foi et une préoccupation pour la vérité, il aurait oeuvré à travers la justice pour qu’il y ait de la lumière sur les événements passés et ceux en cours, au lieu de s’en servir comme instruments de manipulation politique.

Nul n’a le mandat d’une ethnie pour parler ou agir à son nom; alors Alpha Condé n’est pas l’ambassadeur des malinkés tout comme ses prédécesseurs ne l’étaient pas pour leurs communautés respectives. Il veut juste les mettre en mal avec les autres ethnies pour ses intérêts politiques ignobles. Nous devons ABSOLUMENT refuser cela car son rôle était d’incarner l’unité nationale, et non la promotion de la haine intercommunautaire. Donc ses actes et ses discours ne représentent que ses collaborateurs opportunistes et ses courtisans profiteurs.

Étant donné que Dieu et l’histoire ont voulu que nous soyons un même peuple malgré la diversité qui est l’une de nos principales richesses, faisons preuve de grandeur pour ne pas qu’un homme du passé qui est au terminus d’une lamentable carrière politique, nous embarque dans son bateau qui est en train de chavirer.

Restons unis et solidaires autour des valeurs et intérêts de la Guinée. Le temps et les événements s’occuperont bientôt du sort des ennemis de notre vivre ensemble.

Aliou BAH #MoDeL

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *