Depuis l’annonce officiel de la participation de Cellou Dalein DIALLO président de l’UFDG aux prochaines élections présidentielles, bon nombre de la communauté nationale et international s’inquiète du lendemain du 18 octobre.

Etant le premier responsable de la nation, Alpha Condé tout en accusant son rival de préparer un complot, il rassure qu’« il n’y aura jamais de guerre en Guinée »

« Nous connaissons le complot de nos adversaires. En Guinée c’est la CENI qui organise les élections et qui proclame les résultats. Nous savons le plan de quelqu’un, dès le 18 octobre, à 18 heures, c’est de se proclamer vainqueur et aller se réfugier dans une ambassade en pensant qu’il y aura la guerre en Guinée. Il n’y aura jamais de guerre en Guinée. » affirme-t-il face à ses nombreux militants et sympathisants réunies à l’esplanade de palais du peuple du peuple ce samedi 03 octobre.

Contrairement à ses récents discours jugés inappropriés dans un contexte politique comme celui de la Guinée, cette fois, le candidat du RPG invite ses militants à ne pas céder à la violence.

« […] Alors, ne faites pas de lancement de pierre parce ceux qui provoquent, ils veulent qu’on provoque après on dira qu’il y a la guerre civile en Guinée. Non, non, non. » a laissé entendre l’actuel locateur de Sékoutouréya.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *